Faire part naissance grand frère et grande soeur

  • Faire part de qualité

    Depuis 1983 : Leader 100% français dans le faire part naissance

  • Faire part de qualité

    Une carte de naissance pour grande soeur ou grand frere ?

Par ordre décroissant
Page 1/1
Page 1/1

Par ordre décroissant

Un faire part de naissance pour grand frère et/ou grande soeur afin qu’ils soient fiers d’annoncer la venue du petit bébé ?

Le cadet de la famille est enfin né : Communiquez à votre entourage la bonne nouvelle avec un faire part de naissance spécial grand frère ou grande soeur !
De nos jours, c’est très à la mode que les parents impliquent leurs aînés à la naissance d'un 2è, voire d’un 3è ou 4è enfant...
Si vous recherchez un faire part de naissance pour votre deuxième ou troisième enfant , quoi de plus original que de laisser le soin à sa grande soeur ou son grand frère d’annoncer sa venue au monde ?
Découvrez vite notre sélection de modèles originaux et pas chers pour votre ou vos ainés se fassent une joie d’envoyer un message grâce à nos cartes de naissance qui donnent l’occasion aux autres enfants de la famille de faire part de la naissance de bébé...
Nos illustrateurs ont réalisé des modèles pour faire apparaître cette merveilleuse complicité entre frères et soeurs qui se découvrent avec un grand choix allant de la carte de naissance chic à l’humoristique, en passant par le faire-part original et créatif avec ou sans photo, le tout à des prix très attractifs et sur de beaux papiers haut de gamme...
Chez Faire-part de France, le rapport qualité-prix est unique !
Retrouvez dans notre collection des exemples de textes appropriés où le ou les aînés prennent la parole.
Un peu de statistiques ?
En 1990 le nombre d'enfants dans la famille était répartit avec 43,3% pour 1 enfant, 35,9% pour 2, 14,5% pour 3 et 6,3% pour 4 enfants et +.
En revanche, en 2011, cela représentait 45,9% pour 1 enfant, 36,8% pour 2, 13% pour 3 et 4,3% pour 4 enfants et +.
La hausse de la fécondité depuis 2005 tient autant aux premières naissances qu'aux deuxièmes ou troisièmes naissances. Elle est liée à l'évolution des comportements à la fois chez les mères auparavant sans enfant et chez celles décidant d'agrandir leur foyer au-delà de deux enfants.