Gourmandises de mariage

Histoire de la gourmandise

 

7e péché capital, la gourmandise vient étymologiquement de « gourmand », généralement défini comme quelqu’un qui mange avec avidité, qui aime les bons morceaux et quelqu’un qui est avide de connaître, qui aime. Ceci montre ainsi l’ambivalence du terme. Émile Littré annonce comme synonymes : « GOURMAND, GOINFRE, GOULU, GLOUTON. Le défaut commun exprimé par ces termes est celui de manger sans modération. Le gourmand est celui qui aime à manger. Le goinfre est un gourmand dont la gourmandise a quelque chose d'ignoble et de repoussant. Le goulu est celui qui jette dans sa goule ou bouche ce qu'il mange ; il n'y a pas dans ce mot l'idée de plaisir et de discernement en mangeant. Le glouton est celui qui engloutit, et est par conséquent très voisin du goulu ».

 

Gourmandises et péché

 

De tous les péchés, c’est la gourmandise qui est la plus acceptée et tolérée. Florent Quellier, historien de l’alimentation, nous explique dans son livre « Gourmandise, histoire d’un péché capital », les évolutions temporelles de notre rapport à la nourriture et à la table. La goinfrerie, qui signifie « manque de maîtrise de soi », a toujours suscité la réprobation. Elle reflète en effet l’incapacité à se tenir en public notamment. La gourmandise, bien plus élégante, se mêle aux arts de la table et du savoir-vivre. C’est ainsi que les plaisirs de la table ont peu à peu été acceptés par l’Église, d’autant que de nombreux ordres religieux sont à l’origine de recettes délicates et de mets raffinés. L’historien nous relate aussi la dichotomie entre pays protestants et catholiques dans leur rapport à la nourriture. Ainsi, la gastronomie fait partie de la géographie, mais aussi de la culture d’un pays. Jusqu’au XVIIIe siècle, gourmet désigne l’amateur de vin, et friand l’amateur de bonne chère (et non pas « bonne chair » !). Faire bonne chère reflète aussi le savoir parler de ce que l’on mange, d’où le développement de la littérature gastronomique autour de la table. L’histoire gastronomique devient alors art culinaire très apprécié de tous. Il reflète aussi le savoir-être et le savoir-vivre et explore, dans son rapport à la table, le rapport au divin et aux représentations culturelles et sociales.

 

La gourmandise le péché le plus toléré

 

Quelles gourmandises dans votre mariage ?

 

Tout au long de votre journée de mariage, proposez à vos invités quelques gourmandises raffinées qu’ils apprécieront largement.

 

Si vous sortez de la mairie ou de l’église sur les coups de midi ou pour l’heure de l’apéritif, privilégiez des friandises salées qui accompagneront le champagne ou le vin. Moment convivial, il sera forcément encore plus agréable avec de bonnes choses à grignoter. Vous pouvez alors opter pour des petites bouchées délicates ou insolites, ou pour des stands à thèmes pour vos apéritifs. Ainsi, on trouvera des macarons salés, des verrines de légumes ou de poissons, des minis tartelettes salées, des bouchées de poisson cru ou de crevettes, des petits fours ou encore des toasts. Cet apéritif dinatoire classique a l’avantage de plaire au plus grand nombre pour votre mariage et d’être moins cher.

 

Dîner de mariage

 

Si vous souhaitez un cocktail de mariage plus original et créatif, misez sur des stands que chacun des traiteurs animera : bar à huîtres, bar à jambon ibérique coupé devant vos yeux, calamars à la plancha cuits devant vous ou encore foie gras poêlé. En plus d’être très raffinés, ces stands mettront de la vie dans votre cocktail de mariage, telles de véritables animations. Sachez que cette option est plus onéreuse, mais elle intègrera parfaitement votre décor de mariage.

 

À l’heure du goûter, vos convives pourraient avoir faim. Il convient de prévoir alors une collation qui permettra de faire une pause, mais aussi de patienter jusqu’au soir. Ici, prévoyez de jolis stands très en vogue et jouez avec votre thème pour que ces gourmandises intègrent avec goût votre décoration de mariage. Limonade et pailles avec rayure pour un mariage vintage ou bohème, cupcakes pour un mariage rétro aux tons roses, poudrés ou gold, mini tartelettes pour un mariage champêtre ou encore chamallows et pop corn pour donner une touche rétro là encore.

 

Adaptez dans tous les cas vos gourmandises à l’heure de la journée et à votre décor ou thème de mariage.

 

Un thème gourmandise pour mariage ?

 

Vous pouvez aussi complètement opter pour un thème gourmandise pour votre mariage. Thème à croquer, il incarne chocolats, bonbons et autres sucreries, telle une vraie source d’inspiration pour l’intégralité de votre thème de mariage. Misez alors sur les couleurs : le chocolat se mêlera à merveille avec les teintes roses, pour un mariage shabby chic à l’anglaise, bleues ou pastel, pour un esprit délicat, innocent, doux et enfantin. Le chocolat peut aussi réveiller une ambiance épicée lorsqu’il est associé à l’orange (les saveurs chocolat-orange se marient aussi très bien) ou au rouge. Ces couleurs sont idéales pour un esprit plus exotique, ou un mariage oriental ou indien.

 

Macarons et mariage

 

Pour une ambiance de mariage plus vitaminée, optez pour des couleurs vives comme le fuchsia et le turquoise (pensez aussi à envoyer un faire part mariage cupcake turquoise et pas cher par exemple pour aller avec ce thème), et demandez à votre traiteur de mariage de décorer leurs douceurs avec ces couleurs. Pâtisseries et autres gourmandises font alors partie intégrale de votre décoration de mariage.

 

Faire part mariage cupcakes

 

Faire part mariage gourmandise

 

Pour aller dans votre thème gourmandise, misez sur un faire part mariage gourmandise pour une harmonie et une cohérence extrême. Un beau papier de création couleur chocolat par exemple sera parfaitement approprié. Un beau papier pour votre faire part mariage mettra en valeur la qualité de ce grand jour : il donnera de la texture et du relief, qu’on aurait presque envie de le manger ! L’aspect fibreux du papier mûrier pourrait aussi reproduire le côté croquant de ces douceurs. Un faire part mariage macaron sur rose par exemple conviendra parfaitement à votre thème et pourra être assorti à votre menu de mariage pour encore plus de cohérence et d’élégance.

Pensez aussi à vos boîtes à dragées fabriquées en France et de qualité.

Dans tous les cas, privilégiez un faire part mariage luxe pour annoncer avec raffinement vos noces !