Consommation et impact environnemental

En France, nous consommons chaque année au bureau environ 70 kg de papier, d’après ADEME, soit environ trois ramettes par mois ce qui en fait le premier consommable de bureau. En effet, il représente les ¾ du tonnage des déchets produits dans les activités de bureaux. Il convient de noter qu’avec l’évolution de l’informatique et donc des imprimantes, les impressions ont été multipliées et de nombreux documents sont parfois imprimés inutilement. Fabriqué à partir de fibres de cellulose, le papier que nous utilisons contient des fibres provenant directement du bois ou de papiers de récupération. On peut parler de papier « recyclé » lorsqu’il intègre au moins 50% des fibres qui proviennent de papiers de récupération.

Comme de nombreux autres produits, le papier est générateur d’impacts sur l’environnement durant l’intégralité de son cycle de vie, comme l’extraction, la transformation, la fabrication ou la distribution. Cependant, il convient de souligner que l’industrie papetière européenne a mis en pratique de nombreux efforts pour limiter l’impact environnemental (comme par exemple la gestion responsable des forêts, ce qui a permis une réduction des émissions de CO2). Si cet effort en amont est important, il doit aussi être fait au quotidien par les consommateurs. Collectés, triés, recyclés et valorisés, les vieux papiers ne sont pas des déchets, mais de vraies ressources qui s’inscrivent dans une démarche d’économie circulaire vertueuse.

 

Les différentes vies du papier

Le papier, véritable biomatériau, est une ressource renouvelable issue du bois, lorsque les forêts sont gérées de manière durable. Sa production devient économe en eau et en énergie lorsque sa production est recyclée. Il est à la fois biodégradable et recyclable jusqu’à 5 fois ! En outre, une fois trié et recyclé, le papier pourra revivre en tant que tel ou bien sera utilisé pour fabriquer d’autres produits comme les produits d’hygiène, les cartons d’emballage, les matériaux d’isolation ou encore du textile. Son recyclage est donc essentiel à la préservation des ressources naturelles. Pour contribuer au recyclage, la société Ecofolio, agréée par l’Etat et à but non lucratif, organise la collecte et le recyclage des papiers en France. Sur le territoire national, plusieurs missions lui sont ainsi confiées, notamment le développement du recyclage (depuis 2007, le taux de recyclage est passé de 39% à 52%) ou encore l’essor de l’éco-conception pour faciliter le recyclage. En effet, de nombreuses recherches sont entreprises pour comprendre les éléments perturbateurs du recyclage, et les solutions pouvant être apportées aux entreprises pour les aider dans cette voie.  

 

 

Utilisation responsable du papier : les gestes à adopter au bureau

N’hésitez pas à sensibiliser vos collègues en entreprise à utiliser les bons gestes à adopter pour le recyclage. Changez vos habitudes pour consommer le papier de manière responsable ! Pour ce faire, imprimez uniquement le nombre nécessaire de documents, en fonction du nombre de participants pour une réunion par exemple, et pensez à l’impression recto-verso. Privilégiez une présentation Power Point ou un paperboard, ce qui permettra aussi de favoriser l’interactivité et de mieux capter vos collègues. Au bureau tous les jours, réduisez la police des documents ainsi que les espaces, afin de limiter le nombre de pages à l’impression. Privilégiez l’impression recto-verso et ajoutez un message environnemental dans votre signature de mail. Utilisez du papier recyclé et des feuilles de faible grammage puis, après usage, mettez les vieux papiers dans la corbeille dédiée aux papiers recyclés.

 

Les avantages pour l’entreprise

En favorisant une démarche de prévention et de précollecte des papiers de bureau, vous gagnez sur le plan économique (moins de dépenses en achat de papier, en imprimantes, en entretien, en frais d’élimination des déchets) et environnemental (impact environnemental de la société plus faible, disponibilité du bois pour la filière bois énergie). Par ailleurs, vous dynamisez votre entreprise grâce à une sensibilisation des collaborateurs à une attitude « durable » et responsable. Tel un moteur, vous êtes « éco référent » et vous véhiculez une image positive en interne comme en externe.

 

Faire part de France, une entreprise engagée

La société Regalb-Faire part de France s’est engagée dans un processus de labellisation Imprim’vert obtenu le 28 mars 2014.

La démarche Imprim’Vert est réalisée autour de trois axes : la bonne gestion (tri, sécurisation et stockage) des déchets et produits dangereux, l'exclusion des produits toxiques et le recyclage de l’ensemble des rebuts.

Entreprise éco responsable, Regalb-Faire part de France sensibilise ainsi l’ensemble de ses collaborateurs à la bonne gestion du papier et à l’importance du recyclage. Soucieuse de l’environnement, elle s’inscrit dans le cadre d’une réflexion à but citoyen autant que productif.