La déclaration de naissance

Souvent, c’est le papa ou une personne proche présente à l’accouchement qui se charge de se rendre à la mairie du lieu de naissance pour accomplir les formalités. Vous devrez fournir, entre autres, le certificat d’accouchement établi par le médecin ou la sage-femme. Cette déclaration de naissance doit être faite impérativement dans un délai de 5 jours à compter de la naissance, sachant que le jour de la naissance ne compte pas. Si celui-ci tombe un week-end ou un jour férié, le délai est alors prolongé jusqu’au premier jour ouvrable qui suit. Par exemple, si bébé est né un mercredi, le délai est repoussé jusqu’au lundi suivant. Ce délai de déclaration était auparavant fixé à 3 jours, et a été augmenté. Pour faciliter la tâche des jeunes parents, certaines maternités font passer un agent de l’État civil pour enregistrer la déclaration de naissance. Si vous dépassez le délai, sachez que la tâche se complique alors, et que vous devrez vous rendre au tribunal de grande instance de lieu de naissance de l’enfant pour obtenir un jugement permettant de réaliser l’inscription sur les registres, ce qui prend souvent plusieurs semaines voire plusieurs mois !

 

L’Assurance maladie

Il convient de déclarer bébé à l’Assurance Maladie au plus vite, afin d’éviter d’avancer les frais médicaux, chez le pédiatre, etc. Vous pourrez alors vous rendre à votre caisse d’Assurance Maladie, ou lui adresser la photocopie de votre livret de famille ou de l’acte de naissance en joignant le formulaire téléchargeable en ligne « Demande de rattachement des enfants à l’un ou aux deux parents assurés », dûment rempli et signé. Vous pourrez alors utiliser votre propre carte vitale pour obtenir les remboursements des frais médicaux de bébé.

 

Déclarer bébé à la mutuelle

Cette démarche est assez simple, il convient souvent d’appeler votre mutuelle afin qu’elle effectue les démarches nécessaires pour que bébé soit ajouté sur votre contrat de mutuelle. Votre complémentaire santé vous demandera sûrement un extrait d’acte de naissance et une attestation de droits de l’Assurance Maladie.  

 

Prévenir la CAF

Si vous prétendez à des aides, notamment de l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), ne tardez pas à effectuer ces démarches auprès de la CAF. En fonction de votre situation familiale et de vos revenus, vous pourrez bénéficier d’allocations familiales ou d’allocation de soutien familial. Si vous êtes déjà allocataire, vous pourrez effectuer toutes ces démarches en ligne directement.

 

Anticiper l’inscription en crèche

Les places en crèche étant très rares, il convient de déposer un dossier pendant la grossesse, et avant même l’accouchement. Après la naissance de bébé, vous pourrez confirmer votre préinscription pour que votre demande ne soit pas annulée.

 

Envoyer vos faire part naissance

Enfin, n’oubliez pas d’envoyer vos cartes de naissance à vos proches, familles et amis. Cette partie est souvent la plus sympathique, puisque vous pourrez créer sur notre site votre modèle unique et personnalisé, grâce à des créations sublimes et fabriquées en France ! En indiquant le prénom et la date de naissance de bébé, son poids, sa taille, ou tout autre détail que vous souhaitez, vous êtes sûrs de mettre beaucoup de joie dans les boîtes aux lettres !