Définition de vos besoins dès la naissance

Avant de faire votre choix, il faut réfléchir à votre rythme de vie pour trouver la solution la plus adaptée. En effet, le choix du mode de garde de bébé doit se faire en fonction de la proximité géographique de votre domicile ou de votre lieu de travail, de vos horaires de travail, de votre budget et de la fratrie (lieu de l’école du grand frère ou de la grande sœur par exemple). Une fois vos besoins précisément définis, renseignez-vous sur les différents modes de garde pour en choisir un qui correspond à vos critères. Sachez que chaque mois, les villes présentent à une réunion leurs différentes structures d’accueil, n’hésitez pas à vous renseigner.

Domicile ou assistante maternelle

Vous pouvez employer une assistante maternelle à votre domicile ou en choisir une près de votre domicile, pour une solution alternative. Mode de garde plus personnalisé, il permet aux parents une certaine souplesse dans les horaires et une garde malgré des imprévus, si votre enfant tombe malade par exemple. Parfois, elle peut s’organiser pour garder des enfants d’autres familles, afin de limiter le coût. Pour bien choisir votre assistante maternelle, renseignez-vous sur son organisation, sa façon de faire manger les enfants et les activités qu’elle propose. N’hésitez pas à demander autour de vous, le bouche-à-oreille compte beaucoup.

Les différentes crèches

En crèche, les places sont rares et il convient d’anticiper l’inscription, et de se renseigner avant la naissance de bébé. Il existe la crèche familiale, la crèche d’entreprise, la crèche parentale ou encore la crèche collective, et il est parfois difficile de s’y retrouver !

La crèche familiale ou service d’accueil familial emploie des assistantes maternelles agréées qui accueillent à leur domicile d’un à quatre enfants âgés de moins de quatre ans. Elle est gérée par une collectivité territoriale et autorisée par le Président du conseil départemental, sous l’avis de la Protection maternelle et infantile (PMI). Les horaires sont plutôt souples, pour le bonheur des parents !

Comme son nom l’indique, la crèche d’entreprise est un avantage que vous avez ou non au sein de votre entreprise. Pratique au quotidien, elle se trouve dans les locaux de votre entreprise et peut être gérée par différents organismes (association, mutuelle ou entreprise de crèche), ou en gestion directe (administrée au sein même de la société). Avec une réglementation stricte, au moins 40% de l’équipe est composée de professionnels diplômés.

La crèche parentale est une structure associative de petite taille (environ vingt places maximum). Les parents, membres de l’association et porteurs du projet sont les responsables de la crèche. Ainsi, ils partagent les responsabilités et le quotidien de la crèche, mettant en place des projets avec l’équipe professionnelle et pédagogique, pour le bien-être des bébés et des enfants. Ils participent aussi aux tâches administratives.

Enfin, la crèche collective est celle rattachée à votre municipalité, gérée par la mairie ou le département. Ouverte aux enfants dont les deux parents travaillent ou sont étudiants, elle accueille de nombreux enfants âgés de 2 mois et demi à 4 ans. Elle est dirigée par une puéricultrice et est sous surveillance du service départemental et de la Protection maternelle et infantile (PMI). Les activités proposées se font en fonction de l’âge des enfants, et les horaires sont souvent stricts.

Et les grands-parents ?

Si vous avez la chance d’avoir des parents à la retraite, heureux de pouvoir garder bébé, n’hésitez pas à leur confier une ou deux journées par mois, pour leur bonheur, mais aussi pour celui de bébé. En effet, dès la naissance, le rôle des grands-parents est essentiel dans la vie de votre enfant, pour son épanouissement personnel et pour renforcer des liens.