Carrière professionnelle et grossesse

Près de 63% des femmes considèrent la grossesse et maternité comme un frein à leur carrière professionnelle. En effet, dès l’annonce d’une grossesse, l’enfant peut être vu aux yeux de l’employeur comme un obstacle pour une évolution de carrière future. Ils considèrent les femmes moins disponibles, avec une vie personnelle et des enfants à gérer qui deviennent leur priorité. Les trentenaires sont notamment visées. Sachez Mesdames qu’en tant que candidate à un entretien d’embauche ou lors de la signature de votre contrat de travail vous n’êtes pas tenue de révéler votre grossesse. Une fois en poste, il est d’usage de prévenir l’employeur après 3 ou 4 mois de grossesse dans un souci de courtoisie, et pour permettre à votre employeur d’anticiper votre remplacement pendant votre congé de maternité.

 

Après la naissance

Pour certaines femmes, retourner au travail peut être difficile d’un point de vue psychologique. Tout d’abord, en tant que maman, il est parfois difficile de laisser bébé à la crèche ou à une nounou, et le besoin de le garder encore près de soi est très présent. Il faut donc essayer de se libérer du temps le soir pour ne pas rentrer trop tard et profiter de bébé. Côté professionnel, la reprise du travail peut être vécue comme une réelle crainte. En effet, après des mois d’absence, les femmes se demandent comment elles vont retrouver leur place, leur emploi et si les choses auront changées.

Dès le retour du congé maternité, certaines mamans ont des promotions refusées, des responsabilités qui s’envolent ou encore une augmentation qui n’a pas lieu. Malgré la loi, ce départ à zéro peut être très pénible à vivre, même si bien sûr cette mise à l’écart ne concerne pas tous les employeurs! Dans tous les cas, il convient de garder son âme de business woman et de prouver que tout est possible. Même maman, vous avez les mêmes compétences, avant ou après la grossesse et la naissance de bébé!

 

Partage des tâches

Dans notre société en perpétuelle évolution, le partage des tâches à la maison (s’occuper des enfants, préparer le diner, faire les devoirs, faire les course, etc.) se démocratise, ce qui permet aux mamans d’assurer leur vie professionnelle comme il se doit. Les bonnes intentions des papas doivent aussi passer par une mise à jour régulière des règles du jeu dans le couple et pour les jeunes parents pour que, une maman, puisse bénéficier d’une vie professionnelle épanouie, tout en gérant équitablement la maison.

Si vous souhaitez trouver un compromis car il est trop difficile de laisser bébé, alors n’hésitez pas à reprendre votre travail à temps partiel. Ceci vous permettra de moins courir et d’être à 100% au travail quand vous y êtes, et l’esprit à la maison quand l’appel des enfants se fait savoir!

 

Et si vous êtes chef d’entreprise

Les avantages d’être entrepreneur si vous êtes enceinte ou jeune maman, c’est que vous pouvez gérer vos horaires comme vous le souhaitez. Pendant la grossesse, vous pouvez caler vos rendez-vous médicaux en journée, et une fois que bébé est là, vous pouvez aménager votre temps de travail comme bon vous semble. Ces avantages peuvent aussi êtres des inconvénients! En effet, vous devez aussi pouvoir gérer votre absence et votre congé maternité car, même si vous travaillez à la maison, vous devrez avoir quelqu’un pour vous épauler au travail les premiers mois. Difficile de couper lorsqu’on est chef d’entreprise, il convient alors aussi de trouver une nounou et de s’autoriser le fait que vous avez envie de construire votre entreprise qui vous tient à cœur, malgré l’arrivée de bébé. Créatrice d’entreprise, vous pouvez très bien gérer votre maison aussi, et c’est ce qui fait de vous une vraie mompreneur, c’est à dire une maman entrepreneur!