Stabilité confirmée

Et oui, les chiffres sont tombés, merci l'Insee, en 2014, il y a eu seulement une petite centaine de bébés en plus par rapport à 2013. D'ailleurs cette constance est notable depuis 2005, pas de grand bouleversement, environ 800 000 petits français naissent chaque année.

 

Disparité selon les régions

Si l'on veut rentrer dans le détail, cela représente environ 2200 naissances par jour, avec un léger avantage aux petits garçons, toujours un peu plus nombreux. Cependant, dans les différentes régions de France métropolitaine, on note un grand écart sur le nombre des naissances par rapport au nombre d'habitants, en effet en tête du classement, on trouve l'Ile de France avec 15,43% suivie du Nord Pas de Calais et de la région Rhône Alpes, à la fin du classement, on trouve la Corse et en fin de peloton le Limousin avec 9,40%.

 

Parents mariés/pas mariés

Intéressant également, la proportion d'enfants nés hors mariage toujours en hausse et qui est maintenant de plus de la moitié, soit 56% ce qui est bien supérieur à nos lointains voisins américains 41% et canadiens 27%. Il faut toutefois noter que 95% de ces enfants sont reconnus par leur père et que de nombreux couples se marient dans les années qui suivent la naissance de leur(s) enfant(s).

 

Patronyme

Les noms de famille attribués aux nouveaux-nés sont le reflet de notre époque : 83% des enfants portent le nom de leur père, et 10% de ces enfants portent les deux noms des parents.

 

Age des mamans

Pour finir, il faut noter que l'âge moyen auquel on a son premier enfant reste stationnaire, 28 ans,  avec des variantes en fonction des régions et du milieu social : plus tôt en Nord Pas de Calais, plus tard en Ile de France, et bien sûr plus tard chez les mamans diplômées. Et le deuxième enfant, eh bien il arrive en moyenne 3,9 années après son ainé....