Enterrement de vie de célibataire : définition et origines

L’enterrement de vie de célibataire consiste à passer du temps avec les amis proches du couple, entre hommes pour le futur marié et entre filles pour la future épouse. Il est organisé quelques semaines avant le mariage par les témoins, une fois la date fixée et le faire part mariage reçu. Traditionnellement, un cercueil était enterré à la fin de la journée avec des souvenirs passés (objets, photos, etc.). Aujourd’hui, on enterre parfois des bouteilles de vin, que l’on sortira aux dix ans de mariage pour les déguster !

Dès le XIVe siècle, on parle du charivari, forme similaire de l’enterrement de vie de célibataire, qui se tient à l’occasion d’un mariage jugé mal assorti ou d’un remariage.

Au XVIIIe siècle, l’enterrement de vie de célibataire apparaît pour les hommes seulement, durant lequel ils passaient en maison close après avoir beaucoup bu. Pour les femmes, il apparaît dans les années 1070 seulement et consiste en une virée entre copines, pendant laquelle la future mariée est chouchoutée.

 

Un voyage avant le mariage

Les témoins peuvent décider d’emmener les mariés chacun de leur côté à l’étranger, pour un week-end surprise lointain, parfois farniente et surtout qui change de l’ordinaire. Tous les amis présents se cotiseront alors pour payer leur propre voyage et celui du ou de la marié(e) sans leur indiquer où ils se rendent. Vous pourrez lui bander les yeux jusqu’à l’aéroport par exemple ! Les destinations phares des enterrements de vies de célibataires en 2017 sont Lisbonne, Porto, Barcelone, Rome ou encore la Corse. Ces destinations soleil permettent un instant d’évasion sans aller trop loin, et sont donc tout à fait accessibles sur un week-end de deux ou trois jours.

 

Une organisation à anticiper

Vous n’êtes pas obligés de partir à l’étranger, ce week-end peut aussi se faire en France dans une région symbolique ou sympathique : la Bretagne, la Provence, les châteaux de la Loire, la montagne, la mer, etc. Évitez en revanche de choisir la région où les époux se marient afin de les étonner et surprendre davantage. Que ce soit donc en France ou ailleurs, pensez à des activités qui correspondent aux futurs mariés et évitez de leur préparer des choses qu’ils n’aimeraient pas, comme par exemple les déguiser en lapin en plein centre d’une ville ! Privilégiez des activités variées, susceptibles de les faire vraiment vibrer et qu’ils ne feront peut-être qu’une fois dans leur vie comme l’accrobranche, le saut à l’élastique pour les plus fous, le saut en parachute, l’escape game pour les plus joueurs ou encore une journée en mer à bord d’un voilier pour les aventuriers. On voit également d’autres activités se développer, comme des animations culinaires avec des cours de cuisine, artistiques avec des cours de dessin, de calligraphie ou de couture ou des moments bien-être avec des journées spa, maquillage, relooking, etc. Le plus important est de cibler en fonction des goûts des mariés !

 

Et pourquoi pas dans le thème du mariage ?

Si les témoins connaissent le thème du mariage grâce aux mariés qui vous l’ont dit ou grâce à la carte de mariage, champêtre, vintage, shabby, chic, romantique ou classique, ils pourront alors adapter le thème de l’enterrement de vie de célibataire en fonction (journée pique-nique pour un thème champêtre par exemple) et faire des photos à montrer le jour du mariage, qui iront donc parfaitement dans le thème de la journée !  Les futurs mariés seront encore plus touchés par cette délicate attention !