Comment organiser son mariage gay

Qu’est-ce que le mariage gay ?


Le mariage homosexuel désigne le mariage entre deux personnes du même sexe, hommes ou femmes. C’est avant tout et bien sûr un mariage d’amour, qui ne diffère pas tellement d’un mariage hétérosexuel, si ce n’est que nous y trouverons deux robes de mariées ou deux costumes de mariés. Il convient de savoir que le mariage homosexuel existait déjà à l’époque antique. En effet, dans la Grèce antique, les hommes s’engageaient généralement dans des relations avec des hommes et des femmes : ils devaient en effet se marier avec des femmes et fonder une famille (pour favoriser la procréation), mais les relations entre hommes étaient aussi fortement encouragées, notamment envers des adolescents. Des mariages gays existaient aussi dans l’Afrique précoloniale, notamment des relations entre des hommes et des garçons, considérés comme de véritables épouses.

En France, le mariage gay, mariage homosexuel ou mariage pour tous a été rendu possible légalement le 17 mai 2013. Un mariage gay ou lesbien réunit deux personnes qui s’aiment et souhaitent s’unir officiellement devant leurs proches.

 

Couple qui s'aime

 

Mariage gay comment ça marche ?


Concernant les formalités d’un mariage homosexuel, elles sont exactement les mêmes qu’un mariage hétérosexuel. Il faudra donc fournir des pièces administratives pour votre dossier :

-       Une pièce d’identité,

-       Un justificatif de domicile,

-       Un acte de naissance,

-       Les noms, prénoms, dates de naissance et professions de vos témoins de mariage,

-       Un certificat du notaire si vous avez prévu d’éditer un contrat de mariage.

Anticipez bien cette constitution de dossier, car cela peut prendre du temps de réunir toutes les pièces nécessaires. Une fois le dossier accepté, les bans doivent être publiés à la mairie du domicile des futurs époux ou épouses et exposés pendant 10 jours.

 

Mariage homosexuel

Homosexualité et chanson française


L’homosexualité est évoquée dans la chanson française et a évolué au fil des époques. Caricature, ignorance ou défense, elle a pris plusieurs formes, et, quelle que soit la préférence sexuelle de son auteur ou interprète. Ainsi, la culture gay ou lesbienne a pu se répandre et s’exprimer. Si le terme « homosexualité » n’existait pas à cette période, l’idée est pourtant développée à l’avènement de la Troisième République grâce à l’explosion des cafés-concerts, lieux de toutes les licences et malgré une censure attentive. Yvette Guilbert, Suzanne Lagier ou Charlotte Gaudet font apparaître le style « tapette », popularisé ensuite par Félix Mayol, chanteur français originaire de Toulon. Les milieux littéraires se développent avec Marcel Proust, André Gide ou Jean Cocteau, tandis que les music-halls deviennent de véritables milieux artistiques, lieux de drague et d’expression.

À travers les époques, de nombreuses chansons françaises ont traité de l’homosexualité. En 1906, la première parodie Le Trou de mon quai est chantée par Dranem. En 1936, Édith Piaf chante La Garçonne qui présente une jeune femme indépendante à la vie sexuelle très libre, et notamment bisexuelle. Parmi les autres artistes qui nous parlent, notons Bourrée de complexes par Boris Vian en 1956, Le tourbillon de la vie par Jeanne Moreau, La grande Zoa par Régine, On dit qu’il en est par Fernandel.

À partir des années 1970, Dave chante Copain, ami, amour, Michel Delpech Masculin, singulier et Michel Sardou Le rire du sergent. On pense aussi au Privilège de Michel Sardou... En 1972, Comme ils disent de Charles Aznavour met en lumière le tabou de l’homosexualité, notamment après mai 1968. Il est le premier à décrire précisément l’histoire d’un homme qui habite « seul avec maman », sans sarcasme. Pour écrire ce texte, Charles Aznavour s’inspire de son chauffeur, secrétaire et ami, Androuchka. Dalida, Mylène Farmer et Serge Gainsbourg aborderont aussi ce thème, tout comme la comédie musicale Starmania qui sera un des spectacles les plus joués et dont les airs seront les plus célèbres du répertoire francophone.

Aujourd’hui encore, de nombreux artistes abordent l’homosexualité, la chanson restant un moyen privilégié d’expression. La plus récente est Normal de Eddy de Pretto, en 2018.

 

Mariage lesbien

 

Pays où mariage gay autorisé


Au 6 octobre 2018, 25 États lui accordent un statut légal (dont 2 sur une seule partie de leur territoire). La plupart de ces États autorisent aussi l’adoption par les couples homosexuels mariés. Nous avons listé ces 25 États par ordre alphabétique : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Colombie, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Irlande, Islande, Luxembourg, Malte, Mexique, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède et Uruguay.

Comment organiser son mariage gay ou lesbien ?


Même si l’organisation est relativement la même qu’un mariage hétérosexuel, il convient de noter quelques différences en la matière. La cérémonie laïque tout d’abord, pourra avoir lieu en intérieur ou en extérieur en fonction de la saison à laquelle vous vous mariez. Pensez à anticiper aussi la réservation de votre lieu de mariage en fonction de l’esprit que vous souhaitez lui donner (mariage dans une vieille bâtisse avec un esprit vintage, mariage dans un château style bohème chic, etc.). Une fois la date bloquée et le lieu réservé (les priorités), pensez à envoyer un Save the date pour que vos convives bloquent la date du mariage (vous donnerez les détails plus tard sur votre faire part de mariage gay ou lesbien.

Ensuite, pensez à vos tenues de mariés (deux costumes de mariés le plus souvent) ou de mariées (ici, davantage de possibilités, à vous de voir si vous souhaitez toutes les deux porter une robe de mariée blanche, bien qu’il est plus élégant qu’elles restent différentes). Que votre mariage soit gay ou lesbien, vous pourrez accessoiriser vos tenues avec quelques rappels (une rose orange sur vos costumes de mariés, un headband champêtre avec vos robes, etc.). Ces petits rappels peuvent aussi colorer la tenue de vos témoins de mariage, pour une cohérence et un ensemble harmonieux.

 

Détails assortis mariage gay

 

Enfin, comme pour tous les mariages, pensez aux traiteur et gourmandises de mariage qui vous ressemblent (diner à table, cocktail, apéritif ou retour de mariage le lendemain avec un foodtruck par exemple, etc.). En pleine saison, il convient également d’anticiper la réservation du traiteur. Il convient aussi de voir avec vos témoins vos animations de mariage, le choix du photographe, le fleuriste, les petits cadeaux d’invités, la décoration de mariage en fonction de votre thème de mariage, les alliances, etc.

 

Mariage gay dans les vignes